Retour à l'accueil Art Externe Armes Les origines PhotosArt Interne Il est le complément indispensable à la pratique externe. Le principal travail se fait à l´intérieur du corps d´où le nom « art interne ». La plupart des gens connaîssent cet art sous d´autres appellations telles que le Tai-Chi-Chuan, le Chi Cong. L´énergie L´objectif de cette pratique est de développer l´énergie qui parcours notre corps par des exercices de respirations, de relaxation et de méditation, dans le but de rester en bonne santé. En Asie, le travail de circulation d´énergie fait partie de la culture. Avant d´aller au travail, chacun s´accorde du temps pour faire des mouvements favorisant le développent de l´énergie (individuellement ou en groupe : par exemple le Tai Chi est pratiqué dans les parcs). En Occident, on prend de plus en plus conscience de la nécessité de travailler son énergie. Les pratiques internes sont de plus en plus nombreuses notamment en France. Le Khi Dao Maître Nguyen Dan Viet a été sensibilisé très jeune au travail de l´énergie par son père Maître Phu qui a toujours associé la pratique interne à la pratique externe de son art. Il a ainsi développé cet « héritage familial » pour créer le Khi Dao . Son expérience professionnelle en tant que Médecin acupuncteur donne encore plus de crédit à cet enseignement. Le Khi Dao peut se traduire comme « la voie du souffle intérieur ». Il regroupe plusieurs types de travail : - la respiration : Elle se fait au niveau ventral ; elle consiste à faire parcourir l´énergie dans tout le corps selon des schémas précis appelés « cycles ». (on essaie de visualiser précisément le parcours de l´énergie notamment dans les méridiens). Elle peut se faire en position statique ou en mouvements. - la méditation : permet de « laisser aller son esprit », on fait en quelque sorte une « pause cérébrale ». L´objectif est de se « déconnecter » des tracas de la vie quotidienne par des techniques de relaxation et de respiration. Elle peut se pratiquer seul ou en groupe.La pratique interne étant tellement riche, le Maître a incité les enseignants à développer des cours spécifiques de « Khi Dao ». Ainsi dans notre école, dans certaines villes, des pratiquants peuvent pratiquer uniquement le style interne de notre art.